Les principes du rééquilibrage alimentaire

Privation, frustration et le redoutable effet yo-yo, les régimes restrictifs s’accompagnent de divers désagréments et sont très souvent inefficaces sur le long terme. Le mieux pour garder la forme en évitant les carences est d’opter pour le rééquilibrage alimentaire : manger de tout dans des quantités raisonnables.

Manger de tout, raisonnablement

L’idée est d’exclure progressivement les aliments transformés pour les remplacer par des produits naturels, sains et bons pour la santé. Il ne s’agit pas de se priver mais d’apprendre à s’alimenter autrement. Pour ce faire, les experts recommandent de consommer :

Des fruits et légumes : 5 fruits et légumes de saison et bio de préférence, cela va de soi, par jour. Cuits à la vapeur, crus, en smoothie, en jus frais… il y a mille et une façons de les manger et de profiter de leurs bienfaits (notamment les vitamines et minéraux).

45 g quotidiennement pour les femmes adultes et 55,5 g pour les hommes. Les protéines interviennent dans la croissance, la réparation des cellules nerveuses, le développement musculaire… d’où l’importance d’apporter à l’organisme ses besoins quotidiens. Les végétariens et végétaliens peuvent se tourner vers les légumes secs ou encore les noix pour faire le plein de protéines végétales. riches en calcium, les produits laitiers sont indispensables pour la santé des os et des dents. Si vous souffrez d’une allergie ou d’une intolérance au lactose, vous pouvez opter pour le lait de soja enrichi en calcium. Les légumes à feuilles vertes sont également de bonnes sources de calcium.

Comme expliqué précédemment, le rééquilibrage alimentaire suppose la consommation de toutes les familles d’aliments, y compris les glucides. Le tout est de maîtriser les quantités pour éviter les excès. Une consommation raisonnable de glucides permet de prévenir une chute d’énergie pendant la journée. Nous vous recommandons de préférer les grains complets à leurs homologues raffinés. une consommation excessive de ces aliments a des répercussions désastreuses sur la santé (cholestérol, maladies cardiovasculaires…). Faut-il arrêter d’en manger pour autant ?

La réponse est non ! Il suffit d’éviter les graisses saturées, de préférer le sucre présent naturellement dans les fruits (fructose) et de ne pas manger trop salé.

Prenez votre temps

Un rééquilibrage alimentaire, même s’il prend plus de temps à mettre en place qu’un régime restrictif, permet de retrouver la ligne et la forme durablement. Le mieux est d’y aller progressivement en rééquilibrant d’abord votre petit-déjeuner, ensuite votre déjeuner et pour finir, votre dîner. Se peser toutes les semaines pourrait vous décourager car le rééquilibrage alimentaire ne permet pas de perdre autant de poids qu’un régime restrictif. Toutefois, chaque kilo perdu le sera durablement.